vraies affaires

Les religieux seront morts de rire tant qu'on ne s'attaquera pas à l'éradication de leurs nombreuses et très lucratives sources de revenus.
Malgré le bras de fer qui s'annonce, rien ne semble pouvoir ralentir le train des «vraies affaires» libérales.
Pour des raisons évidentes, le PLQ ne changera jamais le mode de scrutin. La seule façon de le changer, c'est d'accéder au pouvoir de façon majoritaire. Autrement dit, pour changer la game, il faut être dans la game.
On ne peut pas parler de tout dans une campagne électorale. Les journalistes et les politiciens font pour nous un tri qui se limite à quelques questions spectaculaires, aptes à attirer de bonnes cotes d'écoute et à influencer le vote. Osons tout de même jeter un coup d'œil derrière le rideau.
Et pour les annales... Parlant d'ON, l'ancien chef Jean-Martin Aussant y va d'une comparaison sanglante avec le slogan caquiste