HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

voile

À ma sortie du couvent en 1972, libérée, la première chose que je me suis donné comme «priorité», c’est de prendre connaissance de l’Histoire des religions, afin de m’assurer que mes doutes étaient fondés.
Peut-être qu'elle ne connait pas l’islam, mais sa position a l’avantage de ne pas endosser la thèse imaginaire selon laquelle le port du voile manifesterait une volonté politique non avouée d’islamiser l’Occident.
S'il y avait déjà une division au sein de la population concernant la présence de symboles religieux dans l'espace public, la charte elle, a semé l'intolérance.
Cette charte des valeurs, bien que jamais appliquée, a causé beaucoup de tort à notre société.
Il est tout à fait inacceptable d’exposer des petites filles innocentes à travers les médias sous prétexte de briser le silence.
Certaines ne le considèrent pas comme obligatoire, certaines aiment le porter de manière moderne, d'autres sont plus traditionnelles, d'autres encore ont besoin de plus, comme moi.
Lors du débat des candidats de la course à la chefferie du NPD, une citoyenne québécoise portant le niqab a voulu savoir qu'elles étaient leurs positions concernant le projet de loi 62 actuellement en discussion au Québec. Voici leurs réponses.
Pour beaucoup de gens, l'islam est un synonyme de répression de la femme.
Ceux qui ne sont pas d'accord avec mes choix et mon mode de vie, vous avez parfaitement le droit d'être en désaccord et de l'exprimer.