HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

turquie

La Turquie du président d’Erdogan est un facteur d’instabilité supplémentaire dans une région déchirée par les conflits.
J'ai découvert la Turquie à travers sa nourriture, plus particulièrement à travers ses desserts...
Pour l’Arabie, le scandale du meurtre de Khashoggi aura été une leçon d’humilité impensable par le passé. En toute probabilité, le pays s’accrochera encore plus à l’Occident.
Les rencontres fréquentes entre les leaders russe, turc et iranien dans le contexte de la guerre civile syrienne ne peuvent voiler les différences d’intérêt profondes entre leurs pays.
L’image de la Turquie a changé pour le pire. Les difficultés économiques de la Turquie ne font que commencer.
La Turquie vit une grave crise financière, qui voit sa monnaie s’effondrer à un rythme impressionnant, atteignant parfois plus de 10% de perte par jour.
Erdogan peut proclamer qu'il a gagné ces élections de façon loyale, mais il a exploité le processus électoral pour consolider son pouvoir sous le couvert de la démocratie.
La cruauté envers les animaux est devenu un thème central de la campagne.
S’il est réélu, Erdogan a promis de s’octroyer encore plus de droits et centraliser la gouvernance sous sa houlette.
Le résultat de ces élections sera crucial.