troika

En proposant sa démission de son poste de Premier ministre au président de la République, Alexis Tsipras a pris la décision qui s'imposait. Cette décision est courageuse de prime abord.
L'ex-ministre des finances grec Yanis Varoufakis, démis de ses fonctions au lendemain du référendum du 5 juillet, ne s'est
Le premier ministre grec Alexis Tsipras a laissé entendre mardi soir que les banques du pays, fermées depuis le 29 juin, pourraient
Nous vivons à une époque où les grandes entreprises se croient tout permis.
Suite au référendum et au «non» du peuple grec face a de nouvelles mesures d'austérité, l'insécurité plane toujours.
Aux yeux du président du Conseil européen Donald Tusk, la crise dans laquelle est enfoncée la Grèce ne pourra se prolonger
L'Allemagne doit «rectifier le tir» en renonçant aux politiques d'austérité en Grèce et en consentant un «important» effacement
L'Europe paie d'avoir négligé les droits collectifs de ses peuples constitutifs. En montant l'escalier européen, les architectes de l'Europe ont voulu sauter des marches, et aucune marche ne leur pardonne cela.
Les créanciers ont parfaitement conscience qu'Athènes pourra difficilement échapper à la crise financière si la dette grecque de 320 milliards d'euros (445 millards de dollars) n'est pas diminuée significativement.
Dimanche, quand les bureaux de vote fermeront et que les premières estimations seront communiquées à Berlin, Bruxelles, Madrid, Londres, Francfort et New York, les décisionnaires politiques et financiers - et tous leurs collaborateurs - seront rivés à leur écran, prêts à lire et à interpréter ces chiffres.