HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

transport en commun

Ou quand un parti d’opposition en accuse un autre d’ĂȘtre «électoraliste».
Les chauffeurs doivent souvent choisir entre les retards et les excĂšs de vitesse.
La somme s'ajoute aux 367 M$ déjà annoncés par Québec.
Les chauffeurs et le personnel d'entretien pourraient aller jusqu'à la grÚve générale illimitée.
«Cela profite à l'ensemble de la sociĂ©tĂ©.»
«Ce qu'on a voté aujourd'hui, c'est un message», a précisé le président du Syndicat du transport de Montréal.
OĂč sont passĂ©s les grands dĂ©bats dĂ©montrant l'agilitĂ© de nos politiciens Ă  semer des rĂ©flexions profondes chez leurs Ă©lecteurs ?
Au moins, ça fait un acronyme de moins à retenir...
Les impacts pourraient se faire sentir jusqu'en septembre, selon le transporteur.
L'environnementaliste estime que Montréal devrait favoriser les véhicules électriques.