transparence

C'est le manque d'information sur l'emploi du temps des ministres qui fait bondir les libéraux.
L'opposition officielle avait accusé à quelques reprises la CAQ d'agir en catimini et d'être le gouvernement de la «transparence zéro».
Le gouvernement Legault ne diffuse plus systématiquement l'agenda public du premier ministre et de ses ministres.
Les organismes à but non lucratif qui font affaire avec la Ville seront soumises à la loi sur l'accès à l'information.
Les exemples de restrictions à l'information publique se multiplient au fil des ans.
La star est méconnaissable dans cette série de photos.
Il y a quelques semaines, je m'adressais au Commissaire au lobbyisme à propos de deux sommets sur la santé.
L'opacité du système de santé masque la performance clinique des médecins. Et le peu que l'on sait n'a rien d'encourageant.
Ou bien l'argent investi en éducation n'était pas suffisant ou bien il a mal été dépensé. Qu'est-ce qui garantit que ce qu'on investit présentement est utilisé intelligemment?
François Blais refuse de divulguer les données qui pourraient aider à juger de la pertinence des mesures qu'il préconise pour les personnes assistées sociales. Cette rétention d'information semble s'inscrire dans un processus de désinformation.