transcanada pipeline

Le premier ministre est-il vraiment contre les hydrocarbures?
Trois distributeurs de gaz naturel, dont Gaz Métro, ont conclu une entente de principe avec TransCanada (T.TRP) afin d'assurer
L'opposition s'organise à Baie-des-Sables, l'un des sites qu'étudie TransCanada pour y construire un port pétrolier. L'entreprise
Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST Pour consulter sur votre appareil mobile la carte des zones de biodiversité et
A peine rentrée de vacances, la Chambre des représentants des Etats-Unis votera vendredi pour autoriser l'oléoduc Keystone
Il n'y a donc pas d'acceptabilité sociale du projet Énergie Est au Québec. Philippe Couillard et le PLQ vont-ils finir par comprendre? Thomas Mulcair et le NPD vont-ils finir par retrouver un certain sens du bien commun et de la dignité politique? Alors, ne comptons que sur nos propres moyens. Organisons la riposte ! Tous ensemble contre le pipeline du déshonneur !
Avant de se plaindre contre les stratégies de leurs opposants, les écologistes ou les étudiants radicaux feraient bien d'avoir un examen de conscience avant, surtout quand ils reçoivent autant de fonds publics. Sinon, on ne peut que douter de leur bonne foi.
TransCanada devrait suspendre ses opérations de racolage tant et aussi longtemps que son projet n'aura pas été soumis à un examen, complet et indépendant, afin d'en juger les impacts non seulement sur le béluga et sur l'ensemble de l'estuaire du Saint-Laurent, mais aussi sur les changements climatiques résultant de la formidable augmentation des émissions de gaz à effet de serre qui résulterait de leur projet.
TransCanada pourrait financer une chaire de recherche sur le Saint-Laurent axée sur l'étude du béluga. Des discussions sont
Au moment où TransCanada s'apprête à déposer son ambitieux plan d'oléoduc à l'Office national de l'énergie du Canada, force