HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

toxicomanie

J’ai dĂ» faire face Ă  tous les complexes et les peurs que je taisais depuis cette premiĂšre cigarette, parce que oui, j’ai tout arrĂȘtĂ© d’un coup et ça n’a pas Ă©tĂ© facile.
J'ai connu l'itinérance, l'alcoolisme et la toxicomanie. Officiellement psychologue depuis cet été, je veux aider les autres à se libérer de leurs souffrances.
Je crois sincĂšrement qu’un bilan psychiatrique, exercĂ© par un psychiatre familier avec la rĂ©alitĂ© des personnes trans, pourrait changer ma vie.
La chanteuse s'ouvre courageusement sur la façon dont des abus sexuels dans l'enfance l'ont amenée à vouloir «s'automédicamenter» dans de puissants mémoires.
Je dĂ©pensais 220 dollars par semaine en cannabis. J’ai consommĂ© pendant 23 ans.
Être sobre Ă  26 ans Ă©tait dĂ©courageant. Mais je ne rĂ©alisais pas Ă  quel point me sortir de l’alcool m’ouvrirait Ă  un autre monde.
Pour moi, ce n'est mĂȘme plus une option de recommencer Ă  consommer. Il n'est pas question de retourner en arriĂšre.
Il doit y avoir une refonte de notre systĂšme dans les urgences afin d’hospitaliser les personnes souffrant d’une psychose avec une dangerositĂ© plus ou moins imminente.