HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

theatre d’aujourd’hui

On passe de nos classiques à nos contemporains sans qu'il ne se produise de fêlure, tout coule et s'harmonise dans un résultat combinant le trivial à la tendresse, la violence à la douceur.
Le texte est riche et profond et laisse en mémoire une brûlure au fer rouge.
Ne sachant pas cerner ses désirs et toujours en demande d'amour, cette génération n'est pas forcément prête à en offrir en échange et à accepter de construire quelque chose.
On est bouleversé par cette pièce, mais on garde une distance qui m'a semblé salutaire, ne noyant pas ainsi notre capacité d'analyse ou notre sens critique.
Il manque un fil conducteur à la pièce de Marie-Ève Milot et Marie-Claude Saint-Laurent présentée dans la salle Jean-Claude Germain du Théâtre d'Aujourd'hui.
Sarah Berthiaume nous propose avec «Nyotaimori» sur la scène du Théâtre d'Aujourd'hui une réflexion à la fois amusante et inquiétante sur le travail et la place qu'il occupe dans nos vies.
Le résultat est plein de vie, bondissant, rempli de surprises, de couleur, d'humour et d'un parti-pris qu'on ne peut qu'endosser.
Dix ans après sa première création, la pièce soulève encore davantage de questions sur l'accueil et l'intégration des immigrants.
J'ai vu il y a plusieurs années le très intéressant L'enclos de l'éléphant d'Étienne Lepage et j'attendais beaucoup de Toccate et fugue, la dernière pièce de la saison présentée sur la scène du Théâtre d'Aujourd'hui et qui rassemble une brochette de comédiens doués.
On ne sait pas qui ment et qui dit vrai dans la pièce de Jean-Denis Beaudoin, Mes enfants n'ont pas peur du noir, présentée au Théâtre d'Aujourd'hui. Une pièce qui plaira aux amateurs de films d'horreur tout comme à ceux qui sont fascinés par l'exploration des composantes de l'esprit humain.