systeme-public-de-sante

La performance n'est pas l'objectif d'un système public de SSS. Son objectif est de prendre soin de la population.
Les infirmières auxiliaires et les infirmières sont au cœur de notre réseau public de santé. Elles sont aux premiers rangs de la lutte lorsque vient le moment de défendre la qualité des soins pour le bien-être de la population.
Les politiques de Gaétan Barrette sont trop contraignantes. Personne ne peut, ou ne veut, venir travailler au Québec. Qu'est-ce qui fait que l'expérience de travail est si agréable en Ontario?
N'ayant aucun portrait clair ni vision d'ensemble de ces frais, le gouvernement devrait appuyer le projet de loi déposé par Diane Lamarre, députée de Taillon, qui propose d'interdire purement et simplement la facturation de frais accessoires pour des services assurés.
En santé, les termes «public» et «privé» sont utilisés dans la plus grande confusion.
La santé, c'est plus que la médecine, c'est aussi social. Les conditions de santé dépendent d'abord des conditions de vie et de travail.
L'État devrait-il faire parvenir une facture à ceux qui ne se présentent pas à leur rendez-vous médicaux?
La surconsommation d'examens diagnostiques et thérapeutiques entraîne des coûts énormes, ce qui force l'hôpital à diminuer l'accès aux services.
Aujourd'hui, le système de santé est en majeure partie public. Et on tente de toutes les façons de le morceler, de le parcelliser, de casser son universalité.
Le petit chiale. Tu n'oses pas sortir et perdre ta place. Il y a des bébés qui pleurent, des vieux qui morvent et toussent. T'as chaud. T'es fatigué. À ce moment là, tu te demandes à quoi servent tes impôts.