HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

steve bannon

Selon le New York Times, Trump a pris la dĂ©cision de gracier son ancien conseiller Ă  la derniĂšre minute aprĂšs s’ĂȘtre entretenu au tĂ©lĂ©phone avec lui.
L'ex-conseiller de Trump a aussi appelé au meurtre du patron du FBI, Christopher Wray.
L'affirmation d'une idée pervertie de la «liberté» (liberté d'avoir tout, tout de suite, tout le temps) éclipse les idées d'égalité et de fraternité.
L'ancien conseiller de Donald Trump est convaincu de pouvoir dominer les élections européennes.
Autant donner le prix Nobel de la paix au président américain ou nommer Steve Bannon Secrétaire général des Nations unies.
Mais il n'aura pas à témoigner devant un grand jury.
Ce dernier témoignera mardi prochain.
AprÚs la publication de propos critiques dans un livre polémique sur Donald Trump et son entourage
Le prĂ©sident l’avait accusĂ© d’avoir «perdu la raison».
«Steve Bannon n'a rien Ă  voir avec moi ou ma prĂ©sidence. Quand il a Ă©tĂ© limogĂ©, il n'a pas seulement perdu son travail, il a perdu la raison», a Ă©crit le prĂ©sident des États-Unis.