souverainete-quebec

Il relatera les conclusions de sa réflexion sur l’avenir du mouvement souverainiste.
Le Québec s'expose à une décennie de catastrophes en tous genres s'il devient un pays souverain, prédit le premier ministre
Les leaders souverainistes laissent la scène et la tribune entièrement libres au Dr Gaétan Barrette, lui permettant de déclarer que le financement par le fédéral des soins de santé «n'est pas une question politique, mais une question d'assurer des services à la population».
Il fallait un jour ou l'autre qu'un arbitrage, qu'un débat prenne place entre les porteurs des deux grands courants de pensée politique de notre mouvement.
C'est reparti pour un tour. Un tour dans le train du Parti québécois qui s'éloigne dangereusement de son désir de faire l'indépendance.
Force est de constater que l'offre politique actuelle répond de moins en moins à l'aspiration de nombreux Québécois.
Les souverainistes québécois ont un nouvel allié avec la création de l'organisation des Anglophones pour un Québec indépendant
Si je vous disais que le peuple québécois «peut, en fait et en droit, disposer de lui-même», puisque «titulaire des droits universellement reconnus en vertu du principe de l'égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d'eux-mêmes»...
Considérant le communautarisme sexuel comme un problème, j'affirme qu'il est beaucoup plus urgent pour tous les patriotes de faire leur coming out politique que de mettre de l'avant leurs particularismes sexuels, religieux ou médicaux.
Si le Parti québécois est porté au pouvoir en 2018 sous sa direction, le Québec atteindra la souveraineté au cours d'un premier