sobriete

On est plus stigmatisées que les hommes. C’est pour ça que j’ai voulu créer un espace où les femmes peuvent venir ventiler sans filtre, qu’elles soient sobres ou seulement curieuses par rapport à ça.
«La honte que je ressentais, l’énergie que je dépensais à essayer de combattre. Au lieu d’accepter...»
Je suis tannée des questions incessantes sur pourquoi j'ai arrêté de boire. Le temps des Fêtes me fait redouter encore plus ces questions.
Être sobre à 26 ans était décourageant. Mais je ne réalisais pas à quel point me sortir de l’alcool m’ouvrirait à un autre monde.
On dit souvent qu’on s’amuse plus quand on picole trop. A l’inverse, ceux qui ne boivent pas sont considérés comme des rabat-joie.
Après avoir eu du sexe en état d'ébriété pendant des années, le sexe sobre peut être effrayant - au moins au début.
Ce fut un long parcours vers la sobriété pour celui a frôlé la mort en 2007.
«Il y a six ans, je buvais de la vodka dans une bouteille de Sprite à 9 heures du matin, vomissant dans la voiture.»