HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

slav

Cette Ɠuvre Ă©crite en 1959 par une dramaturge amĂ©ricaine noire, dont la distribution est presque exclusivement noire, n’a rien de banal.
Le spectacle controversé a été soumis à une «réécriture et à une révision complÚte», assure le metteur en scÚne.
«On ne peut pas ĂȘtre la moitiĂ© Ă  frapper sur l’autre, puis penser qu’avec ça on va grandir et devenir quelque chose de mieux.»
La volontĂ© de faire disparaĂźtre les races de l’imaginaire social, malgrĂ© l’intense rĂ©alitĂ© de leur expĂ©rience au niveau social, est la forme que prend le racisme aujourd’hui.
Le Conseil continue Ă  s’opposer Ă  la censure et Ă  dĂ©fendre la libertĂ© d’expression en tant que pierre angulaire d’une sociĂ©tĂ© dĂ©mocratique.
À mes yeux, la crĂ©ation artistique exige rĂ©flexion, rigueur et dĂ©sir de dĂ©passement.
«Je ne m'attendais vraiment pas à affronter une telle colÚre.»
Je m'intĂ©resse ici Ă  l'une des formes que n'a pas tardĂ© Ă  prendre l'aprĂšs-«SLĀV», la rĂ©cupĂ©ration de certains dans le but manifeste de marquer des points contre leurs opposants.
Les représentations étaient déjà prévues avant que n'éclate la controverse.
La censure, bĂȘte et brutale, a mis fin aux reprĂ©sentations montrĂ©alaises de «SLĀV».