HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

signes ostentatoires

La source du problème n’est pas tant chez ces femmes «voilées», qu’au niveau de notre perception liée à notre culture historique imprégnée de catholicisme.
Le candidat à la direction du NPD veut briser les tabous avec sa première pub en français.
Le modèle qui convient au Québec n'est pas celui qui accorde à l'État la pleine maîtrise d'œuvre en matière de laïcité et de sécularisation, mais ce n'est pas non plus un modèle où les droits individuels ont la primauté absolue sur les droits de groupe.
Neutralité et laïcité ne sont pas identiques et donnent lieu à des pratiques de gestion différentes du religieux de la part de l'État.
Pour calmer le jeu, un mois plus tard, le premier ministre Jean Charest met sur pied la Commission de consultation sur les
On n'était pas très loin, parfois, de laisser entendre que les Québécois étaient le déshonneur du Canada parce qu'ils voulaient ressembler à ces xénophobes de Français...
Quel critère devons-nous adopter pour distinguer un accommodement raisonnable d'un accommodement déraisonnable?
La laïcité principalement basée sur l'interdiction des signes religieux dans les institutions publiques n'a plus d'avenir au Québec.
Selon nos lois, il n'y aurait pas de différence entre un niqab porté par une femme ou une grosse barbe surplombée par de grosses lunettes de soleil portées, pour un motif quelconque, par un homme.
Comment, en même temps, défendre ici le port du voile au nom des chartes, alors qu'il faut le dénoncer comme instrument d'asservissement des femmes ailleurs dans le monde?