securite-alimentaire

Tous les déplacements, internationaux et intérieurs, sont plus difficiles. Le transport des marchandises est aussi ralenti. Les risques que tout n’aille pas comme nous l’avions prévu sont réels.
Il faudra changer nos habitudes alimentaires d’ici 2050 si on veut nourrir les 10 milliards d’humains qui seront sur Terre dans 30 ans. Voici cinq pistes de solution.
Tous les terrains vacants montréalais ont le potentiel de devenir des petits laboratoires de démocratie citoyenne.
La formation de moisissure est généralement un bon indicateur que vos aliments ont connu des jours meilleurs. D’instinct
L'accaparement de terres se comprend comme une prise de contrôle des ressources naturelles associées à la terre, telles que l'eau, les minéraux ou les forêts, afin d'obtenir la souveraineté quant aux bénéfices liés à leur utilisation, et ce, tant aujourd'hui que demain.
Aucun État en ce monde, qui est en mesure de cultiver et d'élever sa nourriture, ne doit trop ouvrir son marché agricole aux étrangers. C'est une logique minimale d'indépendance et de sécurité.
La récolte de pommes de terre à l'Île-du-Prince-Édouard bat son plein et il y a une nouveauté cette année : des caméras de
Le concept de souveraineté alimentaire est incompatible avec les accords de libre-échange, ainsi qu'avec le phénomène d'accaparement des terres.
En engageant les jeunes dans une démarche commune, les ferventes créatrices de cette organisation charitable développeront de nouveaux potentiels économiques et écologiques.
Les autorités américaines n'ont toujours pas pu déterminer ce qui avait causé l'empoisonnement de plusieurs milliers de chiens