HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

sclerose-en-plaques

AprĂšs six mois, j’ai commencĂ© Ă  marcher sans canne. À neuf mois, je suis remontĂ©e sur mon vĂ©lo pour la premiĂšre fois en six ans et j’ai fait le tour du quartier.
Au départ, je pensais que ma vie était carrément finie. Mais j'ai réalisé que de raconter mon histoire pouvait aider les autres.
L'actrice de 46 ans continue de documenter avec humour et émotion son combat contre la sclérose en plaques.
«Je le prends du cĂŽtĂ© positif, c’est ce qui va m’amener Ă  rester mentalement apte Ă  affronter ce qui s’en vient.»
Je me sens coupable de ne pas avoir fait de démarches pour aider ma précieuse amie à découvrir qu'effectivement il existait, au Québec, des services d'aide médicale à mourir.
Pendant un instant, j’ai cru que ma vie Ă©tait terminĂ©e, finie: pas d’enfant, ma carriĂšre sera minable, je serai pauvre, je n’aurais jamais de chum, je vais ĂȘtre dĂ©primĂ©e pour le restant de ma vie.
Un premier spectacle-bénéfice pour soutenir la lutte contre la sclérose en plaques.
Elle veut maintenant que la compagnie aérienne adapte ses politiques face aux personnes handicapées.
«MalgrĂ© les situations les plus difficiles, il m’a toujours appris Ă  ne jamais baisser les bras...»
Je suis assez fiÚre de la personne que je suis devenue depuis que le diagnostic a été posé.