HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

salam

SALAM - Y a-t-il en science politique une théorie qui alimente des attitudes ou des jugements négatifs à l'égard des musulmans? Si une telle théorie existe quelle en est la portée et quels sont les risques qui y sont associés?
SALAM, blogue collectif - Il existe en Europe et en Amérique du Nord une mobilisation de « producteurs culturels » à l'origine d'une islamophobie intellectualisée.
SALAM, blogue collectif - En Europe, les partis d'extrĂȘme droite ont largement adoptĂ© ce discours qui s'accommode des institutions parlementaires et qui annonce une guerre des civilisations, voire un «grand remplacement» des populations.
Comme les féministes chrétiennes ou juives, les féministes islamiques inventent une voie vers l'égalité des hommes et des femmes en harmonie avec leur foi.
La couverture pro-israélienne pose les Israéliens et leur gouvernement comme humains, généreux et démocratiques, aux prises avec de terribles ennemis assoiffés de mort et de violence.
L'islamophobie occidentale n'a pas attendu le fondamentalisme islamique contemporain pour exister. Elle existe depuis longtemps et elle lui survivra sans doute.
Une définition simple et claire consiste à considérer l'islamophobie comme un «nouveau racisme» qui vise les musulmans.
Depuis le 11 septembre 2001, on constate en Occident une montée en force de l'islamophobie et la construction du «problÚme musulman» comme «problÚme public».