HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Romeo Dallaire

Selon le lieutenant-général à la retraite des Forces canadiennes, Roméo Dallaire, le Canada doit envoyer des troupes au sol
Ce sont les preuves contenues dans le dossier constitué par le juge français BruguiÚre qui poussent le FPR et ses agents étrangers à lancer constamment des écrans de fumée à propos du prétendu rÎle de la France dans le génocide. Et la fable des missiles français reprise par Roméo Dallaire s'inscrit parfaitement dans la rhétorique du FPR.
Comme nous l'avons vu jusqu'ici, la vraie mission de Roméo Dallaire au Rwanda semble avoir consisté davantage à aider le Front patriotique rwandais qu'à maintenir la paix.
La force extrĂȘme pour Ă©loigner l'opposition et appliquer un plan de match? Traduction : le Rwanda est une fĂ©roce dictature oĂč tout opposant ou dĂ©nonciateur est emprisonnĂ© ou assassinĂ©. Ce qui n'empĂȘche pas le gentil monsieur Dallaire « d'utiliser le Rwanda comme base d'opĂ©ration » encore aujourd'hui pour ses bonnes Ɠuvres en Afrique.
On a dĂ©crĂ©tĂ© qu'il y avait eu gĂ©nocide des Tutsis avant mĂȘme d'avoir rigoureusement fait enquĂȘte. En fait, on ne voulait pas savoir ce qu'il s'Ă©tait vraiment passĂ©.
Depuis deux mois, RomĂ©o Dallaire est sous les feux de la rampe. Mais fait-il l'unanimitĂ© partout dans le monde? Est-il une sorte de Gandhi ou de Martin Luther King canadien? Devons-nous en ĂȘtre fiers? Certainement pas! Chaque fois que des QuĂ©bĂ©cois se prosternent devant leur hĂ©ros Dallaire, j'en Ă©prouve une grande honte.
Le général Roméo Dallaire quittera ses fonctions de sénateur libéral à Ottawa dÚs le 17 juin prochain pour se consacrer à
QUÉBEC - Dans son livre «J'ai serrĂ© la main du diable», paru en 2003, le lieutenant-gĂ©nĂ©ral RomĂ©o Dallaire Ă©voquait quelques
Le lieutenant-général à la retraite et sénateur Roméo Dallaire sera honoré ce soir par le Musée américain de l'Holocauste
Il est donc temps de redoubler d'effort afin que dans 20 ans nous ne disions pas «Nous avons laissé le diable triompher.»