HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

riches

Et leurs salaires sont Ă  la hausse, augmentant l'Ă©cart entre les riches et les pauvres.
«La richesse est nécessairement le fruit de la collaboration de tous et chacun.»
Donald Trump a fait campagne à la présidence américaine en promettant des baisses d'impÎts pour la classe moyenne, mais des
Alors quand le parti libéral nous disait qu'il allait s'occuper des vraies affaires, ce n'était pas complÚtement faux. Il fallait seulement comprendre qu'il serait le gouvernement qui donnerait un coup de main aux affaires des riches, en appauvrissant au passage le reste de la population.
Il y a là un message d'injustice qui encourage la révolte des classes moyennes. Quelle est la solution?
Des richissimes Canadiens se seraient vu offrir un arrangement avantageux leur permettant de ne pas ĂȘtre pĂ©nalisĂ©s pour des Ă©vasions fiscales. Doit-on en ĂȘtre surpris?
La priorité n'est pas l'éducation ni la santé, c'est l'évasion fiscale. En faisant payer leur dû aux profiteurs, il y aura suffisamment de dollars pour financer l'éducation et la santé.
Nous sommes de plus en plus placés devant un conflit social majeur: d'un cÎté une classe dominante, de l'autre le reste de la population qui ne voit pas son salaire suivre la hausse du coût de la vie.
Vous ne trouvez pas curieux, vous, que personne ne parle jamais d'équilibrer les finances publiques en utilisant le seul moyen connu, légal et, surtout, moral: que chacun paie sa juste part d'impÎt?
Casser du sucre sur le dos des riches est un sport populaire ici comme ailleurs. Taxer davantage les riches, comme le gouvernement fédéral veut le faire, c'est justement une politique à la Robin des Bois.