HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

rectitude politique

La culture de la droite traditionnelle a du plomb dans l'aile. Elle retombera tĂŽt ou tard pour disparaĂźtre Ă  jamais de nos repĂšres sociaux, politiques et culturels.
Notre époque flirte dangereusement avec les émules de Savonarole et autres brûleurs de sorciÚres. Elle s'enfonce toujours plus dans la mesquinerie et l'étroitesse d'esprit. Comme si l'on avait remplacé les bigots d'autrefois par des militants bon chic bon genre qui vous diront tout ce qu'il faut savoir sur tout ce qu'il ne faut pas dire...
Une majoritĂ© de Canadiens croit que l’avĂšnement du « politiquement correct » empiĂšte trop sur leur libertĂ© d’expression, selon
Le révisionnisme est un des dangers qui guette la bande dessinée historique.
Notre sociĂ©tĂ©, on le sait, est atteinte de la mĂȘme maladie que le reste de l'Occident, la pensĂ©e politique est vampirisĂ©e par la rectitude politique.
Le prĂ©sident de la Commission des droits de la personne peut penser qu'il n'est pas «politically correct», dans notre QuĂ©bec consensualiste et solidaire, de critiquer l'islam radical. Il faut, au contraire, le permettre. Ne sommes-nous pas supposĂ©s ĂȘtre Charlie?
Voici quelques idĂ©es qui me passent par la tĂȘte au sujet de la libertĂ© d'expression et des limites qu'on peut lui opposer.
En ces temps troubles oĂč la moindre de vos paroles peut se retourner contre vous, j'ai dĂ©cidĂ© de changer ma façon de m'exprimer. Dans un monde de rectitude politesse excessive, je serai plus droit qu'un conservateur provincial en campagne, plus rigide que la coiffure de Stephen Harper, plus correct qu'un accord du participe, plus accommodant qu'un inclusif.