HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

question nationale

Antoine Dionne Charest prĂŽne l’interculturalisme afin d’avoir des dĂ©bats «sereins» sur la question.
Les fédéralistes, s'ils étaient réellement attachés au Canada, chériraient cette Consitution plus que tout au monde, puisque c'est elle qui régit leur appartenance au « plus meilleur pays du monde » !
AprĂšs l'Écosse, ce sera donc le tour de la Catalogne. Peut-ĂȘtre. Car contrairement Ă  l'Écosse, point d'accord entre la Generalitat et le gouvernement central, tout au contraire. Madrid a toujours refusĂ© de tenir ce dĂ©bat et d'admettre un quelconque droit d'autodĂ©termination aux Catalans.
Un des principaux enjeux de cette campagne a Ă©tĂ© la monnaie, le camp du «non» prĂ©tendant que l'Écosse ne pourra pas conserver la livre sterling au lendemain d'un «oui».
François Legault veut condamner les QuĂ©bĂ©cois Ă  revivre la mĂȘme histoire: celle de longues et pĂ©nibles nĂ©gociations qui n'aboutissent Ă  rien.
L'histoire nous apprend que la construction d'un État quĂ©bĂ©cois moderne et interventionniste est liĂ©e au mouvement nationaliste.
C'est tout de mĂȘme un pari risquĂ© que s'apprĂȘte Ă  prendre la Coalition avenir QuĂ©bec. La «troisiĂšme voie» autonomiste, en effet, n'est pas nouvelle, mais n'a jamais su s'imposer comme une force politique de premier plan.
Au moment oĂč tout le champ de la dĂ©fense des intĂ©rĂȘts du QuĂ©bec est Ă  portĂ©e de main, le Bloc et le Parti quĂ©bĂ©cois choisissent plutĂŽt de se disputer le long de l'axe gauche-droite et de rĂ©itĂ©rer leurs professions de foi souverainiste, une question qui, dans le meilleur des cas ne concernera les Ă©lecteurs que dans quatre ans.
La cause de l'indĂ©pendance s'est imposĂ©e Ă  moi comme une Ă©vidence et il est difficile de dire pourquoi et mĂȘme situer quand. C'Ă©tait prĂ©sent en moi, ça rejoignait mes valeurs et mes convictions politiques.
Au centre de ces élections, un projet de Charte des valeurs qui polarise les Québécois et enflamme réseaux sociaux et soupers de famille. La reprise en main du dossier identitaire au sein du PQ est tout à son honneur: en ramenant l'identité au centre de nos débats, la question nationale revient au premier plan. Quoi de plus identitaire que la création d'un nouveau pays?