HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

quebec-pays

Selon PKP, réaliser l'indépendance par référendum serait la voie privilégiée à l'échelle internationale. C'est vrai. Mais laisser entendre qu'il n'y a pas d'autre façon d'assurer la légitimité, c'est faire fi de celles, fonciÚrement démocratiques, reconnues par les Nations Unies.
Amis acadiens et francophones hors QuĂ©bec, le QuĂ©bec pays sera plus utile Ă  la prospĂ©ritĂ© de vos communautĂ©s qu'il ne peut l'ĂȘtre Ă  l'intĂ©rieur du Canada. Voici pourquoi.
Il existe un État oĂč la population possĂšde le 27e plus haut niveau de vie par habitant au monde. OĂč plus de 98 % de l'Ă©lectricitĂ© produite est verte. OĂč la population active se classe au 24e rang. OĂč l'Indice du bonheur est parmi les premiers, sinon le premier sur la planĂšte. OĂč la superficie est cinq fois celle de l'Allemagne. OĂč le niveau d'inĂ©galitĂ©s est l'un des plus faibles. D'emblĂ©e, on se dit, c'est la SuĂšde, c'est le Danemark? Mais non, il s'agit de nous, il s'agit du QuĂ©bec!
Si la jeunesse quĂ©bĂ©coise semble, selon les sondages, dĂ©sintĂ©ressĂ©e par le projet d'indĂ©pendance, une relĂšve dĂ©terminĂ©e est pourtant trĂšs prĂ©sente au sein du mouvement souverainiste. Les jeunes se sentent toujours concernĂ©s par cette cause humaniste et universelle qu'est la libertĂ© des peuples, et ce mĂȘme en cette pĂ©riode supposĂ©ment postmoderne.
Électron fou? Brillant stratĂšge? Machine Ă  idĂ©es? Emmerdeur patentĂ©? Jean-François LisĂ©e n'est jamais Ă  court de propositions pour mousser le projet d'indĂ©pendance du QuĂ©bec.
La démarche actuelle axée sur la tenue d'un référendum est plus un tremplin pour les candidats souverainistes et leurs adversaires afin de se faire élire à l'Assemblée nationale et gouverner selon des rÚgles octroyant le pouvoir au parti ayant obtenu le plus d'élu.
L'une des raisons les plus fréquemment évoquées pour tenir des primaires ouvertes est la nécessité pour le PQ de se reconnecter avec les priorités de monsieur et madame tout-le-monde. On peut cependant se demander en quoi le fait de permettre aux gens de voter pour le ou la prochaine chef aura véritablement cet effet?
Deux avenues seulement sont possibles: rester sourd Ă  l'humeur actuelle des QuĂ©bĂ©cois, revenir immĂ©diatement Ă  la charge avec notre projet aux Ă©lections de 2018, se cogner durement la tĂȘte sur le mur de l'opinion et ainsi donner pour longtemps les clĂ©s du pouvoir aux libĂ©raux. L'autre avenue, plus ardue pour nous, indĂ©pendantistes, mais plus porteuse pour l'avenir, consiste Ă  prendre acte du recul de notre option dans l'Ă©lectorat.
Pour Lucien Bouchard, le ressort des QuĂ©bĂ©cois s'est cassĂ© Ă  la suite de la seconde dĂ©faite rĂ©fĂ©rendaire et ce bris justifierait de mettre en veilleuse la question nationale. Toutefois, contrairement Ă  lui, notre ressort est intact, nous souhaitons ĂȘtre consultĂ©s sur l'indĂ©pendance du QuĂ©bec et surtout, nous voulons gagner.
Bernard Drainville est devenu le premier candidat à la direction du Parti québécois à lancer le gant dans l'arÚne politique.