HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

promesses couillard

DrÎle d'ironie. Alors que les Albertains choisissent de mettre terme au rÚgne de la droite, le Québec, lui, s'enlise dans l'austérité, les privatisations à venir, les coupures de services... Le Québec replonge dans la noirceur.
Le 7 avril, le gouvernement Couillard célébrera l'anniversaire de sa premiÚre année au pouvoir. Pendant les 34 jours de la
On peut bien faire toutes les Commissions Charbonneau qu'on veut, ce que l'on constate depuis 2003 c'est que le Québec souffre énormément d'absence de mesures d'imputabilité pour imposer aux élus plus de transparence.
Mon café a passé de travers ce matin quand un contact sur Twitter m'a fait parvenir le dernier opus de communication libéral déguisé en éditorial signé André Pratte. Je ne lis plus ce responsable des coms du PLQ qui use de sa tribune chez Gesca pour appuyer les politiques des alliés de la maison. Mais là c'est l'boutte comme on dit...
La pensée magique libérale, c'est de croire qu'on peut résumer les besoins de la population à des petites cases à cocher ou à décocher sur une feuille Excel comme semblent le croire Martin Coiteux et les membres de la Commission permanente de révision des programmes.
Si Philippe Couillard est si convaincu que la population l'appuie dans sa déconstruction de plus de 40 ans de politiques sociales, qu'il retourne en élection ou... ironiquement, qu'il consulte la population par référendum. Car malgré tous les efforts consentis par certains pour démoniser ce mot, il n'y a rien de mal à consulter la population.
Décriée par l'opposition, l'abolition du tarif unique en garderie est également dénoncée par les acteurs du milieu. Dans
Le gouvernement Couillard a annoncé ce matin les changements qu'il compte apporter dans la tarification des garderies. Dorénavant
En santé, en éducation, en environnement, par leurs politiques de terre brûlée, en économie, par leur imposition d'une austérité dont ils n'ont jamais parlé, ni annoncée pendant la derniÚre campagne électorale, les Libéraux ont berné les Québécois.
Si vous persistez à berner la population du Québec en lui imposant une gouvernance dont vous ne lui avez jamais parlé, il nous restera à nous, les 71% de Québécois qui n'ont jamais voté pour ça, de prendre la rue et de sortir les casseroles.