HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

prive-sante

Je m'adresse à vous, madame la psychologue qui avez fait perdre un an à mon fils. Un cinquième de sa vie... Mon conjoint, mon fils et moi sommes allés vous rencontrer un matin de juillet 2014. Nous soupçonnions que notre aîné puisse être autiste. Non, nous en étions certains.
La dernière chose dont a besoin un réseau public de santé, c'est de concurrence.
Aujourd'hui, le système de santé est en majeure partie public. Et on tente de toutes les façons de le morceler, de le parcelliser, de casser son universalité.
De voir apparaître le plan caché permet enfin de comprendre que ce gouvernement-là ne fait pas n'importe quoi, il sait très bien où il s'en va!
Si j'étais Jane Philpott, nouvelle ministre fédérale de la Santé, je porterais une attention particulière au Québec.
Il faut jeter à la poubelle notre gestion inspirée des entreprises privées et développer une gestion clinique qui s'inspire des données probantes.
SHERBROOKE - Pierre Karl Péladeau a coupé l'herbe sous le pied de ses adversaires lors du débat dimanche en reniant d'entrée
Le système de santé canadien n'occupe qu'un misérable avant-dernier rang parmi les 11 principaux pays industrialisés. Mince consolation, seuls les États-Unis obtiennent de moins bons résultats. Cette piètre performance apporte de l'eau au moulin de ceux qui cherchent à accroître le rôle du secteur privé dans le système de santé.