HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

privatisation saq

«Les Ă©lections s’en viennent et les politiciens essaient de brasser la cage un peu!»
Ni les arguments théoriques, ni les performances économiques ne justifient le maintien du monopole de la SAQ.
À l'extĂ©rieur de nos frontiĂšres, plusieurs nouveaux services spĂ©cialisĂ©s bien plus innovateurs que la SAQ sont en train de rĂ©volutionner la façon dont on consomme le vin.
Qu'est-ce qui les empĂȘche de faire ce choix dĂ©chirant? La peur de rĂ©duire les revenus de la province, la peur des syndicats, la peur de dĂ©plaire Ă  la clientĂšle. Ce n'est pas clair.
Le gouvernement libĂ©ral cherche, depuis son arrivĂ©e au pouvoir, Ă  mettre Ă  mal les symboles de notre État-providence au travers desquels se sont matĂ©rialisĂ©es nos aspirations nationales. Cela passe pour eux par une application rigoureuse de la doctrine nĂ©olibĂ©rale. VoilĂ  la raison pour laquelle ils ont mis sur pied la Commission de RĂ©vision Permanente des Programmes, sous couvert de vouloir rendre plus efficient l'État quĂ©bĂ©cois.
QUÉBEC _ Le gouvernement du QuĂ©bec n'envisage aucun scĂ©nario de vente d'actifs, a tranchĂ© le premier ministre Philippe Couillard
RĂ©sidu du siĂšcle de la tempĂ©rance, la SAQ n'a plus sa raison d'ĂȘtre en tant que monopole. Un permis de caviste dĂ©livrĂ© par l'État lui permettrait de garder le contrĂŽle sur la rĂ©glementation sanitaire et sociale, et de percevoir des taxes.
SHERBROOKE - Les jeunes libéraux ont démontré à nouveau dimanche qu'ils sont plus radicaux que leur chef, Philippe Couillard
Le néophyte ministre Leitao osera encore moins s'intéresser au réel contenu et aux 600 000 $ du compte bancaire de son patron, Philippe Couillard, gagnés en Arabie saoudite et déposés durant 4 ans dans le paradis offshore de l'ßle de Jersey.
Qui a dit que les Ă©lections gĂ©nĂ©rales Ă©taient un espace de dĂ©bat public oĂč les chefs de parti politique, en faisant connaĂźtre leurs intentions, cherchaient Ă  attirer le vote d'un plus grand nombre d'Ă©lecteurs possible?