HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

prevention-du-suicide

«Comment aurais-je pu prévoir?» Que vous soyez l'ami lointain qui le voyait une fois par an ou le conjoint qui lui souhaitait une bonne journée quelques heures avant le drame, la question vous hantera le restant de vos jours.
Tous les ans, un demi-million d'hommes se suicident, soit un toutes les minutes. Pourtant, ce grave problÚme reste dans l'ombre, dissimulé par les préjugés.
C'est dans le cadre de la Journée mondiale de la prévention du suicide que Lenni-Kim et Antoine-Olivier Pilon ont lancé le
De nombreux intellectuels ont toléré, accepté voire promu l'idée du suicide comme l'expression de notre liberté de choisir le jour, l'heure et le lieu de notre fin et de nous éviter ainsi de poursuivre une existence dont les perspectives peuvent nous sembler misérables. Pourtant, cette idée quelque part rassurante n'est pas vraiment soutenue par les résultats de nombreuses études scientifiques et les connaissances médicales actuelles.
Avec le suicide, ce qui semble ĂȘtre un choix pour autrui n'Ă©tait pas un choix pour toi. Notre amour n'a pas pu te garder ancrĂ© Ă  ce monde lorsque tu as senti qu'il n'y avait pas d'autre possibilitĂ©, pas d'espoir.
Une des phrases que j'entends (ou que je lis) le plus souvent quand un ou une jeune s'isole, c'est : « Je fais tout mon possible pour sourire et pour montrer que je vais bien et pourtant, personne ne se rend compte à quel point je souffre à l'intérieur. »
Elle était enfant quand son pÚre s'est enlevé la vie. Il était le cousin de ma mÚre. Aujourd'hui, à l'occasion de la Semaine
MONTRÉAL - Les intervenants en prĂ©vention du suicide sont inquiets devant de possibles rĂ©ductions de leur financement alors
Dans le cadre de mon travail comme professeur en psychiatrie, je fais de la recherche sur le sujet depuis 10 ans et j'estime que la collectivité peut intervenir pour contrer ce fléau. Dans cette perspective, il serait utile de réfléchir sur les connaissances que les chercheurs ont acquises au cours des années en matiÚre de stratégies de prévention du suicide.
C'est pas parce qu'un sourire se dessine sur un visage que derriĂšre ce visage n'y a pas un volcan de tracas.