HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

port du voile

Cette approche établit un équilibre entre les droits des personnes et la neutralité que certains organismes pourraient chercher à affirmer.
"Je continue à nouer mon hijab", rappe Mona Haydar. Cette musulmane portant le voile s'est fait connaßtre lorsqu'en décembre
Les politiciens canadiens et quĂ©bĂ©cois n'ont rien fait de concret pour dire haut et fort que nous sommes tous des Canadiens et des QuĂ©bĂ©cois. Que les noms Mohamed, Oussama et Ahmed sont des noms canadiens et quĂ©bĂ©cois, que les filles qui portent un foulard sont aussi des filles quĂ©bĂ©coises. Cela ne suffit pas d'ĂȘtre tolĂ©rĂ©s. Il faut aussi savoir accepter.
Le lĂ©gislateur a une responsabilitĂ© importante pour favoriser la paix sociale plutĂŽt que de semer la discorde par des procĂ©dĂ©s plus sophistiquĂ©s que ceux de Trump, mais d'autant plus pernicieux que leur subtilitĂ© peut s'avĂ©rer inconsciemment sournoise. Il est impĂ©rieux que le gouvernement du QuĂ©bec rectifie ainsi l'esprit tordu du projet de loi 62« favorisant le respect de la neutralitĂ© religieuse de l'État».
À chaque fois qu'une situation d'«accommodement » survient, je me dis que lĂ , face Ă  l'absurditĂ© de la chose, on touche vraiment le fond et que la raison, le bon sens et l'intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral vont finir par l'emporter, une fois pour toutes, sur les dĂ©rives politico-religieuses. Eh bien non !
Richard Martineau en a fait sourcillĂ© plus d'un avec ses propos sur les femmes dans la chronique «Les filles, c’est nono
Par «essentialisme religieux», j'entends la notion que l'appartenance religieuse serait un trait essentiel de la personne, et que les adhérents d'une communauté religieuse partageraient certaines caractéristiques essentielles à cette religion. Cette attitude se manifeste surtout à l'égard des minorités religieuses, notamment aux musulmans.
Nées au Québec, elles ont choisi de porter le niqab.
Aux yeux du premier ministre Philippe Couillard, le chef péquiste Jean-François Lisée change d'idée comme il change de chemise
AprÚs avoir dit oui mardi à la burqa et au niqab aux examens pratiques de la Société de l'assurance automobile du Québec