HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

populisme

Les Ă©lections sont les seuls Ă©vĂ©nements oĂč la population est invitĂ©e Ă  prendre part aux dĂ©cisions. Cette impuissance est l'une des cordes sur lesquelles viennent jouer les dĂ©magogues.
Il y a une maxime qui dit: «Vos dirigeants sont Ă  l'image de vos Ɠuvres». Le problĂšme se situe non pas chez les Ă©lus mais bien chez les Ă©lecteurs.
Un climat de peur dans la campagne électorale américaine risquerait fort d'avantager le candidat républicain Donald Trump.
La soif de changement peut réserver bien des surprises. Ici, cette soif s'est soldée par l'élection de Justin Trudeau, que pas grand-chose ne destinait à devenir premier ministre à part son nom de famille.
L'Ă©lite ciblĂ©e par Trump et sa campagne serait-elle la mĂȘme que celle qu'attaque le sĂ©nateur du Vermont?
De deux députés, ils sont devenus trois. J'ai salué l'élection de Manon Massé, mais quand les élus de ton parti peuvent encore tenir dans une Coccinelle, je n'irais pas jusqu'à dire que tu es un concurrent sérieux.
Mais qui sont donc ces gens qui appuient Donald Trump au Québec?
C'est dans les conflits et la crise que les failles et les contradictions ressortent.
La diversité culturelle est une richesse qu'il faut protéger. Les rapprochements interculturels ne nécessitent-ils pas de laisser tomber ces identités à fleur de peau?
Je crois que le Québec est mûr pour son Donald Trump.