HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

politique-sante

Le chef britannique Jamie Oliver se dit «trÚs excité» de voir que Justin Trudeau peut devenir un exemple pour le reste du
La nouvelle politique fédérale en santé mentale compromet l'accÚs aux soins des détenus. C'est ce que soutient un psychiatre
Un rapport publié par UNICEF en 2014 comparait la santé et le développement des enfants canadiens à ceux de 28 autres pays développés. Le Canada se classe au 17e rang en ce qui a trait à ses enfants, et au 25e rang pour ce qui est de la qualité de la relation parents-enfants.
Un virage à 180 degrés est en cours au Canada en matiÚre de santé. Ignorés des grands médias, ces changements passent inaperçus aux yeux du grand public. Les provinces sont en voie de transformer la façon dont elles financent les hÎpitaux. Il s'agit d'un coup de barre majeur qui aura un impact sur les soins aux patients.
Les soins en eux-mĂȘmes ne sont qu'un Ă©lĂ©ment parmi les nombreux facteurs qui dĂ©terminent la bonne santĂ© d'un individu. Un Ă©lĂ©ment moins important cependant que le revenu, l'Ă©ducation, le logement, la nutrition et l'environnement.
Il n'y a pas de lien direct entre le montant que dĂ©pense une sociĂ©tĂ© pour les soins de santĂ© et les rĂ©sultats attestĂ©s sur la santĂ©. À 17 % du PIB, les dĂ©penses de santĂ© des États-Unis sont ainsi (et de loin) beaucoup plus Ă©levĂ©es que celles de n'importe quel autre pays du monde. Pourtant, les taux d'espĂ©rance de vie et de mortalitĂ© infantile de ce pays sont tout juste moyens.
D'autres l'ont déjà remarqué: fumer pourrait bien devenir un acte politique, un acte de rébellion et de résistance. Tant mieux pour Imperial Tobacco, mais tant mieux surtout pour les amants de la liberté, pour tous les humanistes et l'ensemble des libertaires, fumeurs ou non.
Une absence de prĂ©paration pour contrer les consĂ©quences qui dĂ©couleront de l'Ă©pidĂ©mie d'obĂ©sitĂ© entraĂźnera assurĂ©ment un fardeau pour notre systĂšme de santĂ© et des effets nĂ©gatifs sur la population active. Tout cela peut ĂȘtre Ă©vitĂ© en modifiant l'approche de prestation de soins, notamment en rĂ©acheminant la gestion des maladies chroniques au sein mĂȘme de la collectivitĂ© et en offrant des soins sur les lieux de travail.
MONTRÉAL - Le ministre quĂ©bĂ©cois de la SantĂ©, RĂ©jean HĂ©bert, amorcera lundi une mission d'une semaine en Europe dans le but
Québec solidaire veut développer le réseau des CSLC pour désengorger les urgences. Le parti investirait 600 millions de dollars