polar-francais

Avec des titres tels que Famille parfaite, Preuves d'amour, Derniers adieux, vous conviendrez qu'il n'y a pas là de quoi intriguer un amateur de roman noir! Comme il y a un petit peu de préjugés là-dessous, j'ai décidé de plonger dans son nouveau polar, Le Saut de l'ange.
Soit il y a moins de polars qui nous arrive de France, ou bien la production est défaillante, quoi qu'il en soit, j'en ai déniché deux suffisamment intéressants pour vous les présenter!
Si avec son nouveau roman, Pandemia, Franck Thilliez ne vient pas de lancer le polar de l'année, il nous offre tout au moins celui de l'été.
Paris, 1945. Le docteur Petiot est devenu l'une des pires fripouilles françaises sous l'occupation nazie.
À l'ère où l'on espérait le développement économique intelligent, c'est la tyrannie sociale-démocrate qui impose le mirage de la richesse collective au nom du bien commun. Le détroit du Loup poursuit avec bonheur les aventures entamées dans Le Dernier Lapon, avec les policiers des rennes, Klemet et sa coéquipière Nina.