HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

pl59

Pratiquement tous les groupes, y compris des reprĂ©sentants du Barreau, soulignĂšrent le danger et mĂȘme l'absurditĂ© d'un projet de loi dont la dĂ©finition du discours haineux Ă©tait tout sauf claire.
À Ottawa et Ă  QuĂ©bec, on fait la sourde oreille et on traite ceux qui refusent l'obscurantisme d'ĂȘtre des «islamophobes», des xĂ©nophobes ou des racistes.
Le malaise provient moins de «la peur de l'autre» que de la légÚreté et de la naïveté avec lesquelles nos gouvernements abordent la véritable menace: le djihad islamofasciste, l'islam radical.
Faut-il désormais tremper sa plume dans du lait de biberon avant d'écrire un article et s'attendre à ce que ceux qui se sentent malgré tout offensés aillent se plaindre à la nounou pour un mot qui ne passe pas?
L'islam serait-il devenu un sujet si tabou que toute critique Ă  son endroit doive ĂȘtre forcĂ©ment vue comme discriminatoire?