HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

peuple-quebecois

Un vote pour QuĂ©bec Solidaire devient inĂ©vitablement un vote pour consolider les vrais acquis de la RĂ©volution tranquille, un vrai État fort qui ne rĂ©duit pas les droits civiques Ă  des caprices, sinon Ă  des privilĂšges.
Puisque le peuple quĂ©bĂ©cois n’est pas opprimĂ©, il n'existe pas?
De par le monde, la diaspora c'est du sérieux. Mais pas ici. Nous, on l'a jetée avec l'eau du bain de la Révolution tranquille.
Un peuple qui essaie de survivre avec sa culture française dans un océan anglais, un peuple qui est sur le respirateur artificiel et qu'on réanime à coup de défibrillateur une fois tous les quatre ans, serait une menace?
Soyons clair: la sommation de reprĂ©sentants des forces souverainistes du QuĂ©bec afin qu'Ottawa abandonne sa participation Ă  la contestation judiciaire de la Loi 99 est un coup d'Ă©pĂ©e dans l'eau. MĂȘme si le fĂ©dĂ©ral obtempĂ©rait, la procĂ©dure pour obtenir un jugement dĂ©claratoire, dĂ©posĂ©e par Keith Henderson il y a dĂ©jĂ  plus de 15 ans, suivra son cours.
Langue française et foi catholique, c'étaient, métaphoriquement, les deux jambes qui structuraient et soutenaient notre identité. Le moment est venu de renforcer notre jambe restante.
Durant le premier siĂšcle de la ConfĂ©dĂ©ration, toutes les provinces Ă  majoritĂ© anglaise ont aboli les droits scolaires des collectivitĂ©s francophones... L'objectif Ă©tait clair: limiter l'usage du français Ă  la seule «rĂ©serve» du QuĂ©bec. Ça n'a pas donnĂ© les rĂ©sultats escomptĂ©s et en 2015, la nation demeure - envers et contre tous, y compris le gouvernement Couillard - essentiellement francophone.
C'est l'idéologie «étapiste» qui est à la source du marasme qu'a vécu et que vit toujours le mouvement souverainiste.
Depuis des années, les Libéraux ont tenté de dépeindre les Québécois comme un petit peuple pauvre, cumulant les échecs, ayant toujours besoin d'une béquille fédérale pour réussir à survivre. Malheureusement, leurs rengaines ont fonctionné.
RenĂ© LĂ©vesque disait de nous que nous Ă©tions «peut-ĂȘtre quelque chose comme un grand peuple». Le «peut-ĂȘtre» m'a toujours agacĂ©e. Il est temps de lui prouver qu'il n'avait aucune raison d'en douter.