HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Parti Quebecois

L'humoriste refuse pour l'instant de s'avancer sur l'idée.
La députée démissionnaire tend la main à son ancien parti, mais n'a pas l'intention de revenir sur sa décision.
La nostalgie, c’est fini, disent les millĂ©niaux impliquĂ©s au PQ.
L'incapacitĂ© rĂ©currente du PQ d'aprĂšs 1995 Ă  faire de l'indĂ©pendance un engagement Ă©lectoral concret ne peut pas ĂȘtre anodine.
Quoiqu'en dise Jean-François Lisée, ce ne sont pas les médias qui veulent la peau du PQ, les péquistes s'en sont chargés tout seuls par leur indiscipline.
La jeune élue a claqué la porte du caucus pour siéger comme indépendante.
En entrevue vidéo au HuffPost, la jeune politicienne approfondit ses réflexions sur l'avenir du mouvement souverainiste.
Quand on a l'humilité d'accepter qu'on ne représente pas le véhicule pour mener à une victoire aux élections, force est de constater que ce qu'habite M. Lisée est la volonté insatiable de faire du Québec un pays.
On ne peut rĂ©Ă©crire l’histoire, mais j’estime encore aujourd’hui que Jean-François LisĂ©e aurait fait un grand premier ministre

La députée de Marie-Victorin dépouille ainsi le Parti québécois de la derniÚre carte qu'il lui restait à jouer: celle du parti créé avant tout pour faire du Québec un pays.