HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

parti liberal du canada

Maryam Monsef n'oubliera plus jamais de couper son micro aprĂšs cette gaffe en chambre.
Au cas oĂč le gouvernement dĂ©ciderait d'en ignorer ou d'en renier quelques-unes (ça s'est dĂ©jĂ  vu).
«Vous voulez continuer d’avancer avec nous, mais vous voulez vous assurer que la voix du QuĂ©bec se porte encore plus Ă  Ottawa...»
Le gouvernement sortant devait dĂ©fendre son bilan et expliquer sa vision du futur. Les autres partis devaient convaincre la population qu’ils forment une alternative viable.
Une entrevue exclusive avec l'ancien conseiller principal du premier ministre.
Sans l'aura charismatique de Justin Trudeau, le PLC perd sa longueur d'avance sur tous les autres partis au Canada, alors qu'aucun autre chef de parti n'avait une image de marque aussi forte que celle du chef libéral.
La volonté de Justin Trudeau visant à pénétrer insidieusement ce sanctuaire pour réaliser ses desseins politiques nous ramÚne à l'élément grave du tableau actuel.
Le défi au Québec à neuf mois des élections sera de rester connecté aux besoins de la population en évitant la division, expliquent des stratÚges.
Il s'est vu retirer une responsabilité en raison de son appui à une contestation des conservateurs concernant les subventions pour les emplois d'été.