Parti conservateur du Canada

En 2020, les conservateurs ont recueilli des contributions de 20,7 millions $.
La majorité des députés a décidé de le mettre dehors après des heures de débats enflammés.
Le chef du Parti conservateur canadien veut se distancier des allégations des libéraux qui lui reprochent de tolérer de présumés partisans de Donald Trump dans ses rangs.
Le réaménagement d'installations à Montréal est au coeur des questions du Parti conservateur du Canada.
Selon Pierre Poilievre, au-delà de tout l’éclat qui enrobe la promesse libérale de «reconstruire mieux», la réalité reste que ces idées sont insoutenables si le système économique du pays n’est pas profondément modifié.
Le porte-parole du Parti conservateur en matière d’affaires étrangères a lancé que le gouvernement doit montrer comment il entend réagir face à l’intimidation croissante dont fait preuve la Chine envers des citoyens canadiens.
«Ils n'auraient jamais dû mettre la main dans un sac qui était destiné à soutenir les entreprises», a lancé Yves-François Blanchet, en parlant des partis rivaux.
La nouvelle cheffe du Parti vert, Annamie Paul, n'a pas réussi à gagner un siège aux Communes.
Les libéraux ont décidé de mettre la pédale douce après avoir mis au défi les partis d’opposition de déclencher des élections.
La motion est si vaste et la demande de documents si massive que les libéraux pourraient affirmer que son adoption paralyserait le gouvernement.