oui-quebec

Les délégués des Organisations unies pour l'indépendance se réunissent samedi à Longueuil.
J'invite Québec Solidaire à voir plus loin, penser à notre bien commun et nous prouver le contraire le plus rapidement possible en rouvrant la porte des discussions.
À l'heure actuelle, toute fusion dans le mouvement souverainiste serait une erreur stratégique; faire disparaître Option nationale serait une faute majeure.
L'entente secrète sur l'accession à l'indépendance conclue entre les quatre partis souverainistes se retrouve désormais sur
Le bouillonnement reprend au Québec, mais on ne sait pas encore s'il se poursuivra et où il mènera. La Catalogne, quant à elle, est en pleine ébullition et c'est ce qu'Alexandre Chartrand a filmé en 2014 et 2015.
L'élection de Jean-François Lisée à la tête du Parti québécois a certes changé la donne, en repoussant l'éventualité de la
Le whip en chef péquiste Stéphane Bergeron a déclaré mercredi qu'il était incapable de vérifier si la candidate Martine Ouellet
Comment rallier les différentes composantes du mouvement souverainiste est une question intéressante, mais si elle suggère que le ralliement des Québécoises et des Québécois doit s'opérer uniquement au sein du mouvement souverainiste, il s'agit d'une proposition périlleuse qui aurait pour effet de soustraire plus de 60% de la population en préparation des élections de 2018.
L'indépendance du Québec, la création de la République du Québec, c'est le seul objectif qui soit au-delà des partis, au-delà des égos.
Hors de la convergence, point de salut. C'est du moins l'avis de Claudette Carbonneau, présidente des Organisations unies