HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

oleoducs-quebec

TransCanada a franchi une nouvelle Ă©tape en prĂ©sentant son plan officiel d'olĂ©oduc, intensifiant un dĂ©bat dĂ©jĂ  trĂšs vif au QuĂ©bec: celui sur l'Ă©nergie. Dans les circonstances, j'estime que nous avons, en tant qu'Ă©lus, la responsabilitĂ© de nous Ă©lever au-dessus de la mĂȘlĂ©e et de faire preuve de nuance et de pragmatisme.
On peut s'opposer aux projets de pipelines et ne pas aimer les sables bitumineux. Mais gardons en tĂȘte qu'empĂȘcher le dĂ©veloppement des sables bitumineux n'est pas synonyme d'extraire moins de pĂ©trole, ni mĂȘme de sauver la planĂšte!
Philippe Couillard et son gouvernement semblent ĂȘtre amoureux des olĂ©oducs, Ă  tel point qu'ils veulent en voir partout sur le sol quĂ©bĂ©cois. Je leur propose de commencer par leur cour arriĂšre. Les avantages esthĂ©tiques sont Ă©vidents, ajoutez Ă  cela la proximitĂ© d'une source d'Ă©nergie et la crĂ©ation d'emplois dans le quartier de chaque ministre, et vous avez une recette gagnante.
La rĂ©alitĂ©, c'est que nous allons continuer d'avoir besoin de pĂ©trole pour un avenir prĂ©visible, mĂȘme si les gouvernements vont de l'avant avec des investissements coĂ»teux dans les Ă©nergies renouvelables et le transport Ă©lectrifiĂ©. La question est donc essentiellement de savoir de quelle maniĂšre le pĂ©trole sera transportĂ©.
La hargne dirigĂ©e contre les mouvements sociaux par les Ă©lites en place ne date pas d'hier. Mais le fait d'associer Ă©cologie et terrorisme relĂšve d'un phĂ©nomĂšne bien particulier: celui de la Peur verte, qui gagne du terrain aux États-Unis, au Canada comme au QuĂ©bec.