HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Normand Baillargeon

Baillargeon regarde les récits évangéliques « miraculeux » au travers de la lorgnette du rationalisme.
Me réjouir de la Journée mondiale de la Philosophie comme enseignant de philosophie au collégial au Québec ? Ce serait mentir éhontément.
Je suis persuadĂ© que si les Ă©tudes supĂ©rieures Ă©taient gratuites avec des examens d'entrĂ©e pour sĂ©lectionner les meilleurs, le problĂšme de la censure disparaitrait presque de lui-mĂȘme.
Doit-on rappeler que les enseignants des niveaux postsecondaires québécois, sont d'abord au service de leur discipline respective, de leur devoir d'intégrité intellectuelle et de la population qui finance cette noble profession?
Selon le philosophe François Doyon, non seulement une majoritĂ© d'intellectuels pensent que l'islamisme ne constitue pas une menace, mais croient aussi qu'il faut laisser toute expression religieuse ĂȘtre manifestĂ©e publiquement.
Si je comprends bien François Doyon, le cours ÉCR aurait le malheur d'enseigner le relativisme religieux soutenant que toutes les religions se valent, et, en particulier qu'il y a autant de vĂ©ritĂ©s religieuses qu'il y a de religions ou de religionnaires.
Le rationalisme est une mĂ©taphysique oĂč il n'y a que des problĂšmes; aucun mystĂšre ne peut rĂ©sister Ă  la puissance de la raison.
Suite Ă  la petite visite de deux commissaires au bureau du lobbyiste Jean Charest, alors au service de la firme Énergie Est, le doute s'est installĂ©. Il n'y a plus, pour ainsi dire, de probitĂ© intellectuelle et de pertinence dans la dĂ©marche de l'ONÉ.
Assurez-vous d’avoir d’importantes Ă©conomies, prenez un congĂ© sans date de retour et faites vĂ©rifier la prescription de vos
Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST Abonnez-vous à notre page sur Facebook Le Québec est bien mauvais élÚve. Il se