HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

newt gingrich

Des sympathisants notoires de Donald Trump s'en prennent au procureur spĂ©cial en charge de l'enquĂȘte sur l'ingĂ©rence russe
INSOLITE - «Quelle est la phrase la plus stupide jamais prononcée par un politicien américain?» Cette question posée par
Oui, vous avez bien lu : Newt Gingrich. Depuis le début de cette campagne, il me paraßt assez évident que le candidat Mitt Romney ne peut pas, à lui seul, défaire le Président Obama. Pour ce quatriÚme épisode de la série « Les républicains qui pourrait défaire Obama », mon choix risque toutefois de faire des incrédules.
Le « Super Mardi », jour oĂč les Ă©lecteurs rĂ©publicains se prononçaient dans 10 États pour dĂ©signer leur aspirant favori Ă  la Maison-Blanche, a fait beaucoup parler. Certains y voyaient un test crucial pour la candidature de Mitt Romney; d'autres, au contraire, prĂ©voyaient un couronnement possible pour l'ex-gouverneur du Massachusetts s'il devait bien performer. Dans les faits, les rĂ©sultats observĂ©s mardi soir envoient plutĂŽt le message suivant: rien n'a vraiment changĂ©.
Depuis qu'il a déclaré sa candidature au printemps dernier, la trame de Romney reflÚte son incapacité à attirer les éléments les plus conservateurs du parti républicain et son incapacité à générer de l'enthousiasme pour sa candidature.
Les forces actuellement affichées par les aspirants républicains dans les primaires ne seront pas nécessairement celles dont ils auront besoin lors de l'élection générale.
C'Ă©tait son jour de gloire. Rick Santorum est le grand vainqueur des trois consultations organisĂ©es mardi aux États-Unis
Il faut remonter à 1964 pour identifier les premiers signes de la décrépitude du parti républicain.
AprÚs les attaques personnelles, le décorticage des déclarations de revenus ou encore les agressions verbales lors des débats