HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

musulman

Les divergences subsistent concernant le bon comportement Ă  adopter pendant ce mois.
Les musulmans veulent ĂȘtre des citoyens rĂ©guliers et considĂ©rĂ©s comme tels.
Le « vivre cÎte à cÎte » se marie avec le multiculturalisme tandis que le « vivre ensemble » se définit davantage comme l'interculturalisme.
Je peux affirmer avec une grande assurance que l'islam libéral est l'antithÚse du libéralisme.
Il ne s'agit pas uniquement de penser l'islam, mais aussi de penser la société actuelle dans son rapport avec l'islam.
Dans l'état actuel des choses, nous sommes forcés de reconnaitre que nos femmes musulmanes voilées font face à un vrai dilemme.
Je voudrais parler d'une des stratégies principales de la gauche multiculturaliste, une stratégie dont le but est de diffamer et de faire taire ses adversaires : les fausses accusations de racisme qui s'appuient sur la confusion entre race et religion.
En tant que citoyens musulmans du Québec, notre salut est dans l'acceptation de la laïcité et dans l'engagement à sa défense.
Si nous refusons, en tant que musulmans, qu'on se moque de notre religion ou qu'on la caricature, puisque cela peut ĂȘtre parfois stigmatisant Ă  notre Ă©gard, nous devrions aussi dĂ©noncer les excĂšs de discours des thĂ©ologiens et des imams islamistes quand ils stigmatisent en public les autres religions et les valeurs fondamentales des sociĂ©tĂ©s occidentales contemporaines.
Ce n'est pas à la France de se soumettre à l'islam, mais bien à l'islam de se soumettre aux lois de la République. Espérons que le nouveau président, Emmanuel Macron, comprenne cette urgente nécessité.