HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

mourani-independantiste

Pour vrai, Maria est fĂ©dĂ©raliste? La mĂȘme Maria qui a dĂ©fendu mes droits et ceux des autres arrĂȘtĂ©s lors du G20 au nom de la dĂ©mocratie supporte maintenant le Canada anti-dĂ©mocratique de la loi sur la ClartĂ©. Ce Canada incestueux, violeur de sa propre dĂ©mocratie en trichant lors du rĂ©fĂ©rendum de 1995?
Tu parlais Maria d'un manque de respect Ă  ton Ă©gard. Il faut ĂȘtre culottĂ©e pour parler de respect au grand public alors que tu as choisi le lendemain mĂȘme de la dĂ©mission de Daniel PaillĂ©, avec lequel tu Ă©tais manifestement en conflit de personnalitĂ©, pour passer Ă  l'ennemi, comme dans un ultime pied de nez.
En reniant vos convictions indĂ©pendantistes sur la base de la Charte du Parti quĂ©bĂ©cois, vous faites une erreur de raisonnement. Tous les indĂ©pendantistes ne sont pas Ă  mettre dans le mĂȘme panier. Plus que jamais, en cette pĂ©riode de confusion crĂ©Ă©e par le PQ et sa Charte, nous avons besoin de votre voix.
Le geste de Maria Mourani pue l'opportunisme crasse. Visiblement, elle est prĂȘte Ă  de grandes choses pour conserver son somptueux salaire. Il faut croire, Ă  la lumiĂšre de ses dĂ©clarations d'hier, que c'est dĂ©sormais au parti-paradis de la Charte canadienne des droits et libertĂ©s, le Parti libĂ©ral du Canada, qu'elle poursuivra sa route. D'indĂ©pendantiste Ă  trudeauiste, on aura tout vu!
Quelques réflexions, à chaud, concernant la «conversion fédéraliste» de Maria Mourani...
Depuis le 13 septembre 2013, je me suis mise en mode rĂ©flexion. AprĂšs tout ce que j'avais pu vivre dans le mouvement indĂ©pendantiste, et maintenant avec cette dĂ©cision du Parti quĂ©bĂ©cois de faire des Ă©lections sur le dos de croyants au dĂ©triment du «bon vivre ensemble» au QuĂ©bec, je me devais de rĂ©pondre Ă  cette question fondamentale avant mĂȘme d'envisager poursuivre ma vie politique: suis-je toujours indĂ©pendantiste?