HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

mort

«Si je peux les faire rire ou sourire une derniÚre fois avant que ce soit vraiment la fin, je suis totalement comblée.»
Je ne peux imaginer la douleur que j’aurais ressentie Ă  ne pas pouvoir lui dire que je l’aime en la prenant dans mes bras, en la cajolant comme elle l’a fait quand j’étais malade, plus petite.
Quand j'étais plus jeune, j'ai souvent pensé que le deuil était quelque chose de linéaire. Tu ne peux pas «finir» ton deuil, il va toujours rester avec toi.
La dignitĂ© n’est pas Ă  gĂ©omĂ©trie variable. Elle ne diminue pas lorsqu’un patient est admis en CHSLD. Il conserve toujours la mĂȘme dignitĂ©, celle-lĂ  mĂȘme qu’il avait lorsqu’il est venu au monde.
«La petite cabane au creux de mon coeur» offre aux enfants une histoire adaptĂ©e Ă  leur rĂ©alitĂ©, oĂč ils peuvent se rĂ©fugier et se remĂ©morer l'amour et les souvenirs de la personne aimĂ©e.
Pour faire l’économie d’un dĂ©bat de sociĂ©tĂ©, le gouvernement vient de crĂ©er une mer d’incertitudes.
Le deuil est un plongeon au cƓur de ce qu’on a de plus sensible en soi.
Une façon d'honorer la mort autrement.
Le jeune homme aurait fait une attaque Ă  l’aĂ©roport international Midway de Chicago, sa ville d'origine.
Celle qui s’est battue pour obtenir l’aide mĂ©dicale Ă  mourir livre un message d’espoir avant de mettre fin Ă  ses souffrances.