HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

mines-quebec

MONTRÉAL - La miniĂšre Cliffs Natural Resources a annoncĂ© lundi la suspension de son projet d'expansion de la mine de fer
Il est dommage que votre premier geste ait Ă©tĂ© de fermer la porte Ă  la poursuite des analyses stratĂ©giques sur les gaz de schistes qui contrairement Ă  la croyance populaire et selon MIT, l'UniversitĂ© du Texas, le U.S National Research Council, la Commission EuropĂ©enne et l'Agence Internationale de l'Énergie (AIE), tous ces experts prestigieux s'entendent pour dire que nous possĂ©dons dĂ©jĂ  les outils techniques et rĂ©glementaires pour gĂ©rer de façon sĂ©curitaire l'exploitation de cette ressource.
Au lieu de systématiquement pratiquer la distorsion et alimenter un (faux) sentiment d'urgence auprÚs du grand public, les opposants au développement responsable de nos richesses naturelles et leurs alliés anti-entreprises gagneraient à établir un dialogue constructif avec l'industrie et cesser cette diabolisation destructive.
Dans cette cacophonie électorale de fabulations de toute nature, on souhaiterait davantage entendre comment un futur gouvernement va stimuler le développement minier, appuyer l'émergence d'une véritable filiÚre québécoise et attirer davantage les investissements de grandes sociétés internationales.
Dans le dossier qui oppose les milieux économiques au gouvernement Charest sur les réformes à apporter à la loi sur les mines du Québec (LSM), l'industrie peut continuer espérer voir les principales parties pertinentes en arriver à un consensus sur le projet de loi 14 (Pl14) avec la proposition présentée récemment par le député libéral du comté de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, monsieur Daniel Bernard. La proposition Bernard est simple dans son approche et s'inspire de ce qui se fait dans la province de l'Ontario.
Il est des moments oĂč la naĂŻvetĂ© devient coupable, il est des moments oĂč les fausses prĂ©tentions ne convainquent plus. La collaboration annoncĂ©e entre l'Institut du Nouveau Monde et Minalliance pour l'organisation de «conversations» publiques sur la question des mines au QuĂ©bec est manifestement de ceux-lĂ .