HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Michaelle Jean

PĂȘle-mĂȘle, elle a parlĂ© de divers sujets qui lui tiendraient Ă  cƓur, entre autres de la promotion de la langue française, il le faut bien pour accĂ©der Ă  la fonction.
À la tĂȘte de la Francophonie, Michaelle Jean a posĂ© des actes forts et menĂ© des rĂ©formes courageuses.
La candidature rwandaise de Louise Mushikiwabo n'est certainement pas pour Ɠuvrer au rayonnement de la langue française ni pour faire la promotion des valeurs dĂ©mocratiques prĂŽnĂ©es par l'OIF.
Mme Jean a abattu un travail titanesque durant son premier mandat qui mĂ©rite d'ĂȘtre saluĂ©.
L'Ă©lection de MichaĂ«lle Jean Ă  l'OIF a Ă©tĂ© largement saluĂ©e Ă  la fois par la plupart des États et gouvernements membres.
L’urgence est de rendre Ă  ces hommes, Ă  ces femmes, leur humanitĂ©, leur dignitĂ©, leur intĂ©gritĂ© physique, leur existence et leur identitĂ©. 
Plusieurs informations sur le passé de la prochaine gouverneure générale avaient été dévoilées il y a deux semaines.
Michaëlle Jean ne devrait pas perdre de vue que, si en 2014 c'était son discours et la perception positive qu'on avait d'elle qui ont prévalu, en 2018 ce serait le bilan de réalisations tangibles et concrÚtes qu'il faudrait présenter pour convaincre l'opinion publique francophone.
Il est triste de penser que le Québec verse 1.5 million pour promouvoir la langue française dans le monde, alors que 50% des Québécois sont des «analphabÚtes fonctionnels» se foutant éperdument des «photes de fransais».
Toute cette controverse ne sert pas du tout les intĂ©rĂȘts du Canada ni ceux du QuĂ©bec qui jouent par ailleurs un rĂŽle prĂ©pondĂ©rant au sein de cette organisation.