marilene-gill

Le chef du Bloc a vanté l’utilité d’un rapprochement entre le mouvement syndical et le mouvement souverainiste.
«Pour avoir cet espace de réflexion, j'annonce que je quitte mes fonctions de whip et de leader parlementaire.»
En pleine crise, le parti songe déjà à l'élection de 2019.
Gémir et pleurer ne sont peut-être pas des phénomènes nouveaux sur la colline du Parlement à Ottawa.
La députée Marilène Gill a déposé un projet de loi mardi pour tenter de mieux les protéger.
Martine Ouellet confirmera ses intentions dimanche.
« Je ne veux pas le défendre, mais je ne pense pas que c’était mal intentionné. »
Marilène Gill, Karine Trudel, Catherine McKenna et Gérard Deltell racontent leur soirée du 19 octobre 2015.
Si elle annonce comme prévu sa candidature pour la chefferie du Parti québécois vendredi, Martine Ouellet pourra compter