Marc Bibeau

La Cour suprême a donné le feu vert à la levée de l’ordonnance de non-publication qui frappait des mandats qui visaient Marc Bibeau.
L'actuel premier ministre, Philippe Couillard, est un des nombreux noms sur la liste d'invités de deux réceptions tenues en 2003 et 2004.
Le Parti libéral du Québec (PLQ) protège 65 documents sensibles en lien avec une enquête sur le financement politique et
L'enquête Mâchurer, qui porte notamment sur le financement politique et l'octroi de contrats publics, a été longuement retardée
Prétendre que Marc Bibeau, l'ex-argentier du Parti libéral du Québec, est responsable d'avoir retardé l'enquête «Mâchurer
Le ministre Barrette et son gouvernement peuvent toujours continuer de nier l'existence du passé et la réalité du terrain, en se disant qu'ils sont assurés d'être réélus dans 18 mois, que la population aura oublié, et que quelques annonces bien ciblées dans le temps accompagnées de baisses d'impôts suffiront à masquer leur œuvre.
Quelqu'un quelque part en avait assez des tergiversations des patrons et a décidé qu'il allait les pousser au bord du précipice. Les journalistes appellent ça une source et les patrons un traître.
Le parti Libéral ne pourra plus garder bien longtemps le couvercle sur la marmite. Et pour la confiance dans nos institutions, dans l'indépendance de notre système de justice, c'est très bien comme ça.
Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST Rappelons que la vérificatrice générale enquête déjà sur quatre baux signés avec