marc-antoine cloutier

Les chauffeurs de taxi dénoncent une «expropriation déguisée» de leur métier.
Des avocats représentant le gouvernement auraient accepté de tenir certaines discussions, mais aucune entente n'a encore été conclue.
Aucun montant n'est prévu pour compenser l'industrie dans le budget à venir.
Le temps presse pour en arriver à une entente avec le gouvernement.
«Moi, ça fait 30 ans que je fais du taxi. Je ne me vois pas faire autre chose.»
Chaque mois, nous identifierons une dizaine de candidats qui ont contribué positivement à la confiance.
MONTRÉAL - La Clinique juridique Juripop qui avait lancé il y a un mois une campagne de financement afin de se renflouer
Des organismes se mobilisent pour créer un fonds destiné aux citoyens québécois qui veulent intenter des poursuites judiciaires
MONTRÉAL - Un avis de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse alimente non seulement le débat sur le conflit
La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et la Clinique