HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

maladie

Je suis trĂšs reconnaissante d'ĂȘtre en vie, mais huit semaines aprĂšs l'avoir contractĂ©e, je ne m'en suis toujours pas complĂštement remise.
J’ai oubliĂ© les prĂ©noms de mes parents et ma couleur prĂ©fĂ©rĂ©e. Je ne savais plus marcher, ni mĂȘme si j’aimais ou non le yogourt.
Huit ans aprĂšs ma premiĂšre opĂ©ration, j’ai dĂ©cidĂ© de vivre avec mes cicatrices et d’en parler.
Je ne peux imaginer la douleur que j’aurais ressentie Ă  ne pas pouvoir lui dire que je l’aime en la prenant dans mes bras, en la cajolant comme elle l’a fait quand j’étais malade, plus petite.
Au moment mĂȘme oĂč la pandĂ©mie arrivait au QuĂ©bec, nous apprenions que notre fils aurait besoin d’un nouveau coeur.
Rares ou se déclenchant plus tard, ces symptÎmes de la COVID-19 ont souvent été attribués à d'autre affections, mais le doute n'est plus possible.
Les masques improvisés s'en sortent beaucoup moins bien que les autres.
Pas question de revenir de camping avec la maladie de Lyme. đŸ™…â€â™€ïž
Sept semaines aprĂšs l'apparition des premiers symptĂŽmes, la COVID-19 persiste et continue Ă  me tourmenter.