HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

lutte-a-la-pauvrete

«Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres.» - George Orwell
Québec a avoué publiquement que les deux précédents plans d'action s'étaient soldés par un échec parce qu'ils n'avaient pas permis au Québec d'atteindre l'objectif de devenir l'une des nations industrialisées comptant le moins de personnes vivant en situation de pauvreté.
Nous ne demandons qu'à être convaincus que le gouvernement est sérieux dans sa soudaine intention de faire de la lutte à la pauvreté une priorité. Une question nous revient cependant toujours en tête : «Qu'est-ce que le gouvernement vient de comprendre qu'il n'avait pas compris pendant les deux premières années de son mandat?»
La grande guignolée des médias est une tradition qui semble malheureusement avoir de beaux jours devant elle.
Vivre en situation de pauvreté, c'est une job à temps plein.
Les objectifs de développement durable reposent toujours sur le modèle néolibéral et sur le faux postulat selon lequel la croissance économique et le libre-marché mèneront nécessairement à l'élimination de la pauvreté.
La surenchère opposant le bon démuni au maudit BS a donné au concept d'économie sociale une élasticité dont l'un des effets pervers aura été d'avoir vu naître et prospérer certaines «entreprises» de charité.
Tout ce qui a été fait jusqu'ici ne fonctionne tout simplement pas. Dans le pire des cas, les politiques et les programmes actuels cimentent parfois la pauvreté.
Le secrétaire général des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, prévient que pour certaines mesures, le monde est en retard dans